Restanques, forêt
Restanques, forêt

140 x 100 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Vendu
Le bassin
Le bassin

100 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Vendu
Ouroboros - serpent électrique
Ouroboros - serpent électrique

50 x 70 cm

Tirage photo

KamilaW

Disponible
Taureau songeur
Taureau songeur

36 x 48 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Préempté
Homme nu toréant
Homme nu toréant

58,5 x 73 cm

Technique mixte sur bois

Pier

Disponible
Le chiffon rouge
Le chiffon rouge

50 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Jeune faune
Jeune faune

36 x 48 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Restanques, forêt
Restanques, forêt

180 x 120 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Nymphe violentée
Nymphe violentée

36 x 48 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Chatte, tapis et coussin
Chatte, tapis et coussin

36 x 48 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Philoctète et les méduses
Philoctète et les méduses

65 x 50 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Vendu
La lippe joyeuse
La lippe joyeuse

100 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Préempté
La réparation
La réparation

140 x 100 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
Restanques, pays rouge
Restanques, pays rouge

100 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Vendu
Le bleu
Le bleu

100 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Encadrement sur mesure effectué, chêne brut, passe-partout, dim. hors tout 125 x 95 cm

Pier

Disponible
Hommage à John Maeda
Hommage à John Maeda

60 x 70 cm

Prise de vue numérique, tirage sur plexiglas

KamilaW

Disponible
Restanques
Restanques

107 x 72 cm

Technique mixte sur papier

Encadrement sur mesure effectué, chêne brut, passe-partout, dim. hors tout 124 x 87 cm

Pier

Disponible
Restanques, bords bleus
Restanques, bords bleus

100 x 70 cm

Technique mixte sur papier

Pier

Disponible
×

Mais quoi !

"De nos jours qui filent à une vitesse de transmission électronique, une peinture, c’est non seulement une image silencieuse mais fixe, faite à la main. La main de nature, armée d’une baguette nantie de poils. On trempe ce pinceau dans des pigments mélangés à un liant et, avec l’espoir de disposer d’un maximum de spontanéité et réflexion, on le porte au classique rectangle de toile ou de papier. Autrement dit, le tableau en cours. Notre but étant, pour le jour où les machines auront à la fois perdu énergie et mode d’emploi, qu’une peinture puisse encore dans sa matérialité énigmatique, sa vulnérabilité, sa poésie, accueillir un œil existant " à l’état sauvage ". A moins que l’immense fatras, l’etc. des choses, ne nous ait déjà que trop rendu distraits."

"Bio véloce", Pierre Alechinsky